ACCUEIL > ECONOMIE > Cap sur l’Autonomisation des Jeunes


Cap sur l’Autonomisation des Jeunes

  14 décembre 2020 à 19h53min 0 Commentaire(s)


L’autonomisation des Jeunes : un défis pour le Gabon

Le ministère Gabonais de l’Economie a abrité ce jour, les travaux de lancement du comité de pilotage du programme « Cap sur l’Autonomisation des Jeunes », ce programme soutenu par l’Union Européenne à hauteur de cinq mille Euros (5.000.000.000), soit 3,28 milliards de francs CFA, et piloté par Junior Achivement (JA) vise la relance de l’économie du pays et la préservation de la stabilité sociale, avec notamment, l’insertion des jeunes dans le marché de l’emploi.

En présence de l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Gabon, des membres du gouvernement et de plusieurs administrateurs des secteurs concernés par ce programme, le top des activités a été donné par la ministre en charge de l’Economie, le concept préconise des formations en faveur des jeunes non scolarisés, les élèves et « étudiants en formations dans les métiers du bois, l’agriculture, l’élevage, la pisciculture et les hydrocarbures.

Pour l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Gabon, l’apport de l’UE se justifie par la volonté de ce parterre historique à accompagner le Gabon dans la résorption du chômage qui touche environ « 36% de la population.

Et pour la ministre en charge de l’Economie ; « autonomiser les jeunes c’est poser les jalons de la prospérité partagée de demain en leur permettant d’acquérir des compétences qui donnent accès à des emplois décents, ou de lancer leurs entreprises. A-t-elle déclarée.

Aussi, le gouvernement voie en ce projet, une véritable bouffée d’oxygiène dans sa stratégie de relance de son économie.

Avec cet apport de 5 millions d’Euros, soit 3,28 milliards de francs CFA, l’Union Européenne permettra avec le concours des incubateurs, à 14,840 jeunes Gabonais de bénéficier d’une formations qualifiante et professionnelle, répondant aux besoins réels du marché du travail au Gabon. Le programme va s’étendre sur trois ans et se déroulera sur l’ensemble des neuf provinces du pays. Junior Achivement et douze autres incubateurs sont attendus au pieds du mur.

Gabontribune / Joel Tatou