ACCUEIL > POLITIQUE > Helmut kulitz arrive, Cristina Martins Barreira s’en va 


Helmut kulitz arrive, Cristina Martins Barreira s’en va 

  6 décembre 2015 à 22h41min 0 Commentaire(s)


Continuer à soutenir le développement et la coopération dans la sous région 

Le nouveau responsable de l’Union Européenne au Gabon, Helmut Kulitz a animé une conférence de presse dans sa résidence sise au bas de Gué-Gué, la première depuis son accréditation en république Gabonaise le 27 novembre 2015. Il a profité de cette opportunité pour expliquer le lancement du 11e FED (2014-2030), et de l’accord de pêche qui lie le Gabon et l’Union Européenne depuis juillet 2013 et qui arrive à échéance en juillet 2016. 

Une prise de fonction qui se situe dans le contexte de l’agenda post-2015 qui a été convenu à Addis-Abeba en juillet 2015, et a été suivi du sommet des Nations Unies avec l’adoption le 26 septembre de l’agenda 2030 pour le développement durable. 

L’Union Européenne s’est engagée à soutenir depuis très longtemps les actions et le développement à caractère régional qui lie plusieurs pays à travers différents projets, et a comme partenaires incontournables dans la sous région la CEEAC et La CEMAC avec lesquels leurs rapports sont étroits, et avec l’arrivé de Helmut, elle va davantage se ré-organiser pour un rendement maximale.

Dans le cadre de la formation professionnelle, l’Union Européenne veut mettre en place différents mécanismes et a pris l’engagement de doter le Gabon de différents outils, pour qu’à terme le Gabon puisse produire des résultats avec la meme valeur ajoutée que les pays plus développés.

Pour le 11 eme FED, l’Union Européenne est au début du processus et apporte son appuis et son accompagnement à la politique du gouvernement en place dans ces différentes actions. Elle ne s’occupe pas seulement des routes, il y a aussi l’électrification régionale, l’adduction d’eau, et à ce jour elle s’intéresse aussi dans le domaine de l’internet.
 
A noter que 20% du Thon consommé en Europe vient du Gabon, ce qui fait de lui un partenaire très important dans ce domaine, ce qui malheureusement n’est pas la meme avec l’agriculture qui tarde à décoller à cause d’une mauvaise politique agricole avec le Gabon, car seul le Cameroun dans la sous région bénéficie d’un partenariat privilégié avec l’Union Européenne. 

Dans leur mission de coopération, l’Union Européenne n’a aucun intérêt selon le nouveau représentant, de s’ingérer dans les élections de quelques pays que ce soit, et leur objectif premier est de s’assurer que l’argent du contribuable européen est bien utilisé, surtout en cette période de crise économique aigue. L’Union Européenne compte sur le fort engagement du gouvernement pour que les outils de coopération qui sont à la disposition de l’Union Européenne soient appliqués avec un maximum d’efficience.