ACCUEIL > ECONOMIE > Hydrocarbures : Perpectives 2015


Hydrocarbures : Perpectives 2015

  14 avril 2015 à 22h30min 0 Commentaire(s)


quid de la réduction de la dépendance vis-à-vis du pétrole.

La représentante de la banque mondiale (BM) au Gabon, Mme Zouera Youssoufou en fin de mandat, s’est prononcée en début de semaine sur les estimations de l’économie gabonaise en 2015. D’entrée, elle s’est félicitée de ce que les perpectives économiques du Gabon soient relativement bonnes, car malgré la baisse vertigineuse du prix du baril de pétrole sur le marché mondial, une croissance soutenue est envisageable.

Toutefois, elle a encouragé les autorités Gabonaises dans la nouvelle politique mise en place, et qui voit le Gabon procéder à la diversification de son économie, ce qui à terme va aboutir à la création de nombreux emplois afin de juguler le diffèrent endémique qui frappe notamment les jeunes diplômés. Pour Mme Zouera Youssoufou, il est temps que le Gabon sorte définitivement de la trop dépendance vis-à-vis de l’action pétrolière, car dans une étude élaborée sur l’économie gabonaise ces cinq dernières années, il ressort que les participations dans l’économie nationale des recettes pétrolières sont très élevées ; soit 81% des exploitations, 60% des recettes gouvernementale et 45% du PIB.

Devant ce cas de figure, le représentant de la banque Mondiale a dit que le Gabon n’avait plus de choix, d’où il doit en ce moment explorer d’autres pistes de solution à savoir : la transformation des grumes, la promotion des ZES (Zones économiques spéciales), qui doivent attirer les investissements directs étrangers de même que l’assistance aux entreprises de taille moyenne (PME/PMI), qui demeurent quasiment incontournable dans la politique de resoption du chômage, lequel atteint des proportions démesurées depuis quelques années.