ACCUEIL > ECONOMIE > Port-Gentil : Les agents de la C2NII larguent les amarres


Port-Gentil : Les agents de la C2NII larguent les amarres

  27 novembre 2020 à 22h36min 0 Commentaire(s)


Les employés de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (C2NII) basés sur le site de Port-Gentil ont décidé, le 11 novembre, de la suspension de leur préavis de grève illimitée, déposé le 28 octobre dernier. Ils marquent leur disponibilité à toutes négociations devant contribuer à la paix sociale.

 
Au terme des travaux de conciliation entre la direction générale de Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (C2NII) et le secrétaire provincial de la Confédération gabonaise du travail-force libre (CGT-FL), les agents de la C2NII basés sur le site de Port-Gentil ont décidé de la suspension du préavis de grève illimitée déposé le 28 octobre 2020. Cette posture qui vise à garantir l’apaisement du climat social, reste cependant conditionnée par la satisfaction de leurs 13 points de revendication.
Il s’agit du paiement de 5 mois d’arriérés de salaire, la mise en place d’une politique d’accès au crédit bancaire des agents, l’autonomie sur la prise des décisions du site Port-Gentil, la réintégration des agents mis en congé partiel, l’allocation des prêts dits rentrées scolaires aux agents, le paiement des droits légaux aux ex-employés CNI, l’établissement des contrats de travail au lieu d’avis d’embauche, la mise en place d’une assurance maladie complémentaire du type Ascoma, l’arrêt immédiat des recrutements pléthoriques des amis et connaissances au détriment des agents exerçant depuis plusieurs années à la C2NII.

« Nous revendiquons 5 mois d’arriérés de salaire, la situation sociale des employés, le versement des cotisations CNSS et bien d’autres points. Et c’est dommage de savoir qu’aucun agent n’est immatriculé à la CNSS depuis la création de la C2NII. Le directeur général nous dit ce n’est pas de sa responsabilité, c’est plutôt celle de l’État qui est actionnaire majoritaire », a confié le secrétaire provincial CGT-FL, Moise Madola Bokamba.

Compte tenu de la situation financière actuelle de la C2NII et au risque d’impacter le cycle de paiement des futurs salaires, la direction générale propose la mise à disposition d’une enveloppe de 5.000.000 de francs CFA pour la gestion des urgences sociales, l’affectation des recettes de la consignation, la mise à disposition de 50 % de la subvention de fonctionnement soit 144.000.000 à son décaissement, l’affectation des sommes excédentaires en cas de réalisation d’un chiffre d’affaires de plus de 290.000.000 de Francs CFA. Une décision qui a été adoptée à l’unanimité.

« Les délégués de Port-Gentil et de Libreville vont travailler en étroite collaboration parce que dans le cahier des charges, il y a des points qui se concordent. Étant entendu que le préavis de grève a été simplement suspendu et non levé, nous mettons en garde la direction générale. Si elle ne satisfait pas les revendications mentionnées, nous serons dans l’obligation de lancer un mouvement de grève générale illimitée », a martelé Moise Madola Bokamba.
Une rencontre est prévue dans les tout prochains jours entre les délégués syndicaux de Port-Gentil et ceux de Libreville afin qu’ensemble, les points de revendication soient défendus unanimement par les travailleurs de la C2NII.